Appel Skechersflex 20 Confiture D'été Prix ​​pas Cher Incroyable Livraison Gratuite En Vente De Haute Qualité En Ligne Vente En Gros Pas Cher Meilleur Livraison Gratuite Manchester ZUwxyocv

SKU25231125
Appel Skechersflex 2.0? Confiture D'été Prix ​​pas Cher Incroyable Livraison Gratuite En Vente De Haute Qualité En Ligne Vente En Gros Pas Cher Meilleur Livraison Gratuite Manchester ZUwxyocv
SKECHERSFlex
Abonnez-vous
Connexion
Premium Abonnez-vous
Menu 9 En ce moment
En direct
Le Flash sport 5
Les derniers articles 4
Les plus populaires
  1. 1 Kylian Mbappé : «Une fierté indescriptible» 3
  2. 2 Tour de France : Alaphilippe, 13
  3. 3 La Ligue des nations, la 3
29

Habituellement, l’étude des problèmes publics renvoie sinon à l’analyse des seuls espaces ou arènes publics, tout au moins à l’analyse de logiques de mobilisations ou de mouvements d’action collective qui convoquent un public ou se mobilisent en référence à des normes renvoyant à la recherche de publicité (Cefaï, 1996, 2007). En somme, ces mécanismes de définition de problème se font en référence à un espace de débat public ou en engageant un processus de publicisation qui s’appuie, suivant les cas, sur les logiques médiatiques, judiciaires ou tout autre registre d’action collective cherchant à élargir le public potentiellement ou réellement intéressé. Or, nous voudrions insister sur le fait que des mécanismes de définition de problèmes ont aussi lieu dans le cadre d’autres logiques qui maintiennent ou renforcent le confinement d’un problème et la discrétion qui l’entoure, qui ne prennent donc pas appui sur les principes généraux encadrant habituellement les processus de publicisation.

30

Ces logiques, que l’on peut qualifier de logiques de confinement, caractérisent des modes de relation très différents de ceux propres aux relations sociales établies en référence à une recherche de publicisation. Lorsque les acteurs s’inscrivent dans ces logiques de confinement, ils se situent tout d’abord dans l’univers des pratiques sociales, c’est-à-dire, pour reprendre la distinction établie par Giddens (1987) entre consciences pratique et discursive, qu’ils ne cherchent pas à mettre des mots sur les accords auxquels ils aboutissent ou sur les compromis qu’ils acceptent, mais les acceptent et agissent en fonction d’eux. Se situer dans l’univers des pratiques signifie aussi que l’on a affaire dans de nombreux cas de figure à des acteurs qui ont un intérêt direct à intervenir dans le processus de l’action publique vis-à-vis d’un problème et qui y interviennent effectivement. Si ces acteurs peuvent aussi prendre position publiquement vis-à-vis d’un problème, au sein de ces espaces discrets et dans ces logiques de compromis, ils décident, échangent, négocient, parfois s’accordent sur telle ou telle décision ou sur telle ou telle orientation à donner à l’action publique sans nécessairement accompagner cet engagement d’une prise de position officielle et publique, et sans chercher à rendre compatibles ces mécanismes de prise de décision avec une éventuelle prise de position publique   Vente Bonne Vente Acheter Pas Cher De Nombreux Types De Réaction Kenneth Cole Pilates Nouvelle Marque Unisexe En Ligne Visiter Le Nouveau Pas Cher En Ligne ppZOcIIMr
[11] Voir l’analyse que fait Bezes (2004, 2009) de l’élaboration... . Le fait que les acteurs n’aient pas à justifier publiquement leurs choix et les compromis qu’ils acceptent conduit à l’établissement d’accords qui ne pourraient pas s’effectuer selon les mêmes modalités dans des espaces davantage publics (Baumgartner et Jones, 1991).

31

Parler de logiques de confinement ou de logiques de compromis ne signifie pas que nous pourrions désigner sous ces termes l’ensemble des logiques se déroulant dans les espaces au sein desquels se négocient les orientations de l’action publique. En revanche, même si ces situations sont à définir au cas par cas suivant les configurations d’acteurs en présence, il nous semble que, de la même manière que l’on peut caractériser les logiques des processus de publicisation, on peut caractériser ce qui définit les logiques de confinement ou de compromis. Ces logiques se distinguent par la présence simultanée de différentes échelles de valeurs vis-à-vis desquelles les acteurs ont à se situer pour agir et sans qu’il soit possible de les hiérarchiser les unes par rapport aux autres. Des valeurs comme la santé, la protection de la vie humaine, la sécurité des individus, qui n’apparaissent pas négociables dans l’espace public, sont, dans ces espaces et selon ces logiques, mises en équivalence avec d’autres valeurs renvoyant à des choix économiques, comme préserver l’emploi dans un secteur. La recherche de compromis entre ces valeurs incommensurables conduit à la production de compromis par définition fragiles, mais qui sont d’autant plus solides qu’ils restent de l’ordre de l’accord tacite sans mener à une explicitation, ni à une publicisation. Ils aboutissent à des modes de relations où ce qui prime est avant tout le maintien des relations et des équilibres entre acteurs, conduisant à faire passer au second plan les orientations des politiques qui en résultent ou les rôles sociaux, voire les rôles officiels, des uns et des autres. Les compromis qui s’établissent entre plusieurs intérêts en présence sont, pour reprendre les termes de Dobry (1986), des formes de «transactions collusives». Le maintien du fonctionnement routinier de ces espaces confinés, que Lagroye oppose aux processus de politisation, repose sur le maintien de la «différenciation des espaces d’activités» (2003, p.361), donc sur la capacité des acteurs intervenant habituellement dans la prise en charge d’un problème à maintenir sinon leur monopole, du moins leurs prérogatives. On se situe donc là dans le cadre de ce que l’on peut qualifier comme un état «ordinaire» où les problèmes, définis en fonction de multiples priorités, font l’objet de différents arbitrages et compromis et sont traités à bas bruit social selon des modalités et registres courants, sans montée en généralité (Gilbert, 2007).

32

L’exemple de la gestion de l’amiante dans la période antérieure à sa publicisation sous forme de crise est une très bonne illustration de ce type de logiques. Le choix d’utiliser l’amiante pendant plusieurs décennies pour ses qualités alors que son caractère cancérogène est connu–choix résumé dans la notion d’«usage contrôlé de l’amiante»–a été élaboré dans le cadre de ce type de logiques, c’est-à-dire dans des instances ayant une faible visibilité sociale, réunissant des acteurs intervenant habituellement dans ces domaines (organisations syndicales, représentants des employeurs, représentants de l’administration et scientifiques) et ne cherchant pas à attirer l’attention du public sur leur travail routinier d’arbitrage. Ce choix résulte d’un travail de construction de compromis entre des dimensions du problème impossibles à hiérarchiser les unes par rapport aux autres (santé et sécurité des travailleurs, viabilité économique d’un secteur d’activité) et entrant en contradiction avec les dimensions publiquement assumées des politiques publiques chargées de garantir la protection de la santé des populations. Ce choix ne peut apparaître légitime que dans la mesure où il reste recouvert par une certaine discrétion (Henry, 2009a, 2009b). L’impossibilité à demeurer dans une gestion discrète explique la publicisation de la question de l’amiante sous forme de crise au milieu des années1990. Des compromis qui faisaient l’objet d’une acceptation tacite dans des espaces confinés deviennent totalement inacceptables, voire indicibles, dans l’espace public. Les compromis pourtant stabilisés depuis des décennies sont alors très vite dénoncés comme des compromissions et le Comité permanent amiante qui avait rassemblé les principaux artisans de cette politique durant plus de dix ans est immédiatement réduit à sa seule dimension de lobby industriel (Henry, 2005b). Loin de constituer une situation exceptionnelle, le cas de l’amiante pousse simplement à l’extrême des logiques observables dans le cas de nombreux problèmes.

Douce Vie Genivee 2 Coût VMRxk0O

L’exemple des accidents de la route est également intéressant en ce sens car, si cette question a régulièrement fait l’objet de mises en débat, les principaux compromis structurant les orientations de ces politiques sont issus d’accords entre des acteurs intervenant surtout dans des espaces spécialisés. Les décisions prises au tournant des années1960-1970(principalement la limitation généralisée de la vitesse, la limitation du taux d’alcool autorisé et l’obligation du port de la ceinture) résultent essentiellement d’interactions entre experts d’organismes publics et responsables politico-administratifs (Henry, 2004b). Alors que les premiers prônaient un alignement rapide sur des normes de plus en plus répandues au plan international, les seconds intégraient dans leurs arbitrages l’expression d’intérêts puissants (comme ceux des constructeurs pour lesquels la vitesse, la liberté procurée par les voitures constituaient alors d’importants arguments de vente). Les décisions finalement prises ont correspondu à un compromis acceptable pour les principaux acteurs concernés et, surtout, ne remettant pas fondamentalement en cause la priorité donnée au développement du transport automobile. Le gouvernement peut afficher une politique de sécurité à des coûts administratifs, politiques et économiques relativement faibles (puisqu’elle est essentiellement focalisée sur le contrôle du comportement du conducteur). Les constructeurs automobiles peuvent admettre le nouvel impératif de la sécurité (et même le prendre en compte en en faisant un nouvel argument de vente) sans que leur responsabilité puisse être mise en cause. De même les concepteurs d’infrastructures sont-ils dédouanés, ainsi d’ailleurs que l’ensemble des acteurs économiques ou institutionnels déterminant les cycles et rythmes d’activité. Les accidents de la route demeurent avant tout un problème de comportement (appelant donc sanctions et jugements), sans que la dimension systémique (appelant une réflexion très amont sur les infrastructures, les flux, l’urbanisme, l’aménagement du territoire, etc.) ou que la dimension santé publique (appelant une réflexion sur le caractère ordinaire et répétitif des accidents routiers) soient vraiment intégrées. Et, de fait, ni les experts publics, qui, dès la fin des années 1970, souhaitaient aller au-delà des mesures urgentes en termes de sécurité routière (L’Hoste , 1980), ni les épidémiologistes, de fait porteurs de la cause des blessés graves, n’ont vraiment réussi à se faire entendre.

Abondera Haute Pompe À Talon Whitnee Grande Largeur Disponible Prix Amazon Pas Cher Vente Pas Cher De La France obtenir Xt57QU9

La forme donnée aux problèmes renvoie donc aux compromis «discrètement construits» entre divers acteurs concernés par une question compte tenu de leurs intérêts et attentes. Ainsi, le lobbying effectué dès les années1980 par les spécialistes de la grippe saisonnière, en lien avec les laboratoires pharmaceutiques, pour porter le problème «pandémie grippale» a progressivement assuré la réémergence de cette question dans les milieux scientifiques, administratifs et politiques, tant aux plans national qu’international. Sans grands débats publics, l’idée s’est donc imposée que la pandémie grippale constituait effectivement une nouvelle menace à l’échelle planétaire et qu’elle était l’illustration même des problèmes qu’une organisation comme l’OMS, en collaboration avec les différents États, devait prendre en compte dans le cadre de sa nouvelle perspective «» (Brender, 2009). Tant les dispositifs pouvant être mis en place pour suivre ce problème (notamment en termes de surveillance) que les solutions disponibles pour le traiter (en premier lieu la vaccination) ont permis «d’équiper» ce problème, d’en faire un objet privilégié d’action publique dans le domaine sanitaire. Des intérêts scientifiques, économiques et politico-administratifs ont donc pu se rencontrer avant que diverses alertes (H5N1, H1N1), faisant suite à l’épisode du Sras, assurent l’existence publique de cette «nouvelle menace» (reconnue comme telle par des grandes revues comme ou ).

35

Les processus définitionnels qui donnent aux problèmes leurs caractéristiques tout en déterminant leurs conditions d’existence résultent donc en premier lieu de logiques sociales ne prenant pas toujours comme référence les arènes de débat public. Bien au contraire, ils sont souvent régis par des logiques de compromis ou de confinement, logiques qui caractérisent les modalités routinières d’appropriation des problèmes par les acteurs qui en ont la charge. L’instruction des problèmes, leur mise en forme s’opèrent donc habituellement au sein de groupes de spécialistes, dans des espaces recevant une faible attention publique, les débordements dans l’espace public étant souvent (bien que pas exclusivement) la marque de ruptures de compromis, d’effritements des alliances réalisées autour de la définition d’un problème. Ce fut par exemple le cas à propos des risques sanitaires liés aux «boues d’épuration». La publicisation de cette question est indissociable de l’opportunité saisie par certains acteurs (notamment la grande distribution) pour remettre en cause des accords établis avec diverses professions (Borraz et Salomon, 2003). De là des interrogations sur le sens à donner aux phases de publicisation et sur les tensions entre espaces confinés et espaces publics qui en résultent.

Tensions récurrentes entre logiques de confinement et processus de publicisation

Le cas de «Gibby» n’est pas rare. Y compris en France, de nombreux vidéastes ont commencé avant même d’avoir mis un pied au collège. A 9, 10, ou 11 ans, ils avaient déjà créé leur chaîne YouTube, entretenue avec les moyens du bord. La webcam de l’ordinateur familial ou le téléphone des parents ont servi de première caméra. «J’ai posté ma première vidéo il y a trois ans. Je l’ai regardée il n’y a pas longtemps, et on voit de suite que le montage, le cadrage, le contenu ne sont pas bien. Depuis j’ai progressé et ma gêne devant la caméra est partie» , explique au Monde Paola Locatelli, une adolescente qui vit dans la banlieue est de Paris et qui, à tout juste 14 ans, compte plus de 350000abonnés sur sa chaîne – le double sur son compte Instagram.

Dans la plupart des cas, les parents n’ont pas vu d’inconvénient à ce que leur progéniture ouvre un compte YouTube. Ils étaient loin d’imaginer que leurs enfants pouvaient, depuis leur chambre, créer des contenus qui pourraient regardés par un nombre vertigineux de spectateurs. A vrai , les apprentis youtubeurs ne l’envisageaient pas plus.

De simple amusement, YouTube est devenu sans vraiment qu’ils s’en aperçoivent une passion, et parfois même un travail, chronophage. Aurélien, 16ans, tient avec Julien la chaîne scientifique M-Gigantoraptor . Il estime par exemple que son prochain contenu lui prendra «six heures pour l’écriture du texte, trois heures de tournage, et cinq heures de plus pour le montage et la publication» . Un investissement que confirme Paola. Celle-ci évalue à une dizaine d’heures en moyenne le temps nécessaire à la réalisation d’une vidéo:

Jongler entre cette activité et l’école n’est pas toujours simple. Depuis qu’ils sont passés en première scientifique, Aurélien et Julien ont dû d’ailleurs ralentir le rythme, passant de deux vidéos par mois en moyenne à «une toutes les trois semaines, voire tous les mois» .

En plus des tournages et des montages, il faut aussi prendre le temps d’entretenir sa communauté, et de trier les centaines de commentaires. Ces derniers ne sont pas plus tendres avec les vidéastes jeunes que les autres. Au contraire: l’âge est souvent au cœur des critiques. «Tous les jours, on me reproche mon âge ou mon manque d’expérience sous mes photos postées sur Instagram, mes vidéos, sur Twitter» , dit en soupirant Paola Locatelli.

Ces critiques n’ont pas touché que Paola. Aurélien en a reçu dès qu’il s’est attaqué aux idées des complotistes. Une «grosse quantité de commentaires négatifs insultants, dont 95% portaient sur l’âge». Récemment, Aurélien a aussi fait l’objet d’insultes antisémites à la suite de la publication d’une vidéo.

Nina alias «MelleNina», elle, était «tellement jeune» qu’elle ne se souvient pas de toutes les méchancetés et insultes que des internautes ont pu lui Reefcushion Rebondir Ensoleillé Magasin De Vente Offres En Ligne Pas Cher Vente À Chaud À Vendre Plus Grande Vente De Fournisseurs En Ligne Dédouanement Frais D'expédition Bas Prix sfrTY1
. «Je me demandais pourquoi on me disait telle chose, mais ça ne me faisait pas particulièrement de la peine au début. Je pense que ça a été plus difficile à gérer pour mes parents.» Sa mère, qui se trouve à ses côtés, acquiesce.

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc
Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. .
L’ADN
Acheter Pas Cher Bonne Vente Roxy Plage Sud Tstrap Livraison Gratuite Meilleur Endroit Extrêmement Rabais Forfait De Compte À Rebours Prix Pas Cher OBRKCMEl
- S’abonner
facebook
twitter
linkedin
instagram

Rubriques Partenaires

Insolite : IKEA signe une collection avec la NASA qui sortira en 2020

2028 : les 5 tendances qui vont marquer la prochaine décennie

Deux étudiants hackent Airbnb pour présenter leur CV et c’est génial

Rubriques Partenaires

2028 : les 5 tendances qui vont marquer la prochaine décennie

L’IA émotionnelle va révolutionner le ciblage marketing : pour le meilleur ou pour le pire ?

Insolite : IKEA signe une collection avec la NASA qui sortira en 2020

Rubriques Partenaires

Ce film de guerre qui a rendu le placement de produit obsolète et révolutionné le brand content

Autolib’ et Vélib’ sont morts et c’est peut-être une bonne nouvelle

Pourquoi vous devriez (ou pas) demander à votre boss de vous payer un cours de yoga du rire

Rubriques Partenaires

Perturbant : le Japonais qui envoie son androïde travailler à sa place nous parle du futur de l’emploi

Ce film de guerre qui a rendu le placement de produit obsolète et révolutionné le brand content

Le coup de génie de Skittles au Super Bowl 2018 raconté par David Schwimmer (aka Ross Geller dans Friends)

Rubriques Partenaires

Comment un journal suisse a développé le meilleur outil au monde pour vendre des abonnements…

« Bossy generation » : votre assistant vocal va-t-il transformer votre enfant en « connard »?

Unilever ne veut plus travailler avec les influenceurs qui trichent

SubwayGold30, la carte de crédit de 30 cm qui offrent un an de Subway

Café Grand’Mère revient à la télévision avec un film touchant

Offres d’emploi : rédacteur en chef et journaliste tech et innovation en CDI

facebook
twitter
linkedin
instagram

Rubriques Partenaires

Insolite : IKEA signe une collection avec la NASA qui sortira en 2020

2028 : les 5 tendances qui vont marquer la prochaine décennie

Deux étudiants hackent Airbnb pour présenter leur CV et c’est génial

Rubriques Partenaires

2028 : les 5 tendances qui vont marquer la prochaine décennie

L’IA émotionnelle va révolutionner le ciblage marketing : pour le meilleur ou pour le pire ?

Insolite : IKEA signe une collection avec la NASA qui sortira en 2020

Rubriques Partenaires

Ce film de guerre qui a rendu le placement de produit obsolète et révolutionné le brand content

Autolib’ et Vélib’ sont morts et c’est peut-être une bonne nouvelle

Pourquoi vous devriez (ou pas) demander à votre boss de vous payer un cours de yoga du rire

Rubriques Partenaires

Perturbant : le Japonais qui envoie son androïde travailler à sa place nous parle du futur de l’emploi

Ce film de guerre qui a rendu le placement de produit obsolète et révolutionné le brand content

Le coup de génie de Skittles au Super Bowl 2018 raconté par David Schwimmer (aka Ross Geller dans Friends)

Rubriques Partenaires

Comment un journal suisse a développé le meilleur outil au monde pour vendre des abonnements…

« Bossy generation » : votre assistant vocal va-t-il transformer votre enfant en « connard »?

Unilever ne veut plus travailler avec les influenceurs qui trichent

SubwayGold30, la carte de crédit de 30 cm qui offrent un an de Subway

Café Grand’Mère revient à la télévision avec un film touchant

Offres d’emploi : rédacteur en chef et journaliste tech et innovation en CDI

facebook
twitter
linkedin
instagram
L’ADN
Société/Business/Tech/Com’/MKT
La revue S’abonner
facebook
twitter
linkedin
instagram

Rubriques Partenaires

Rubriques Partenaires

Rubriques Partenaires

Rubriques Partenaires

Rubriques Partenaires

Case study

Quand Pepsi fait du cinéma, ça rapporte (beaucoup) de cash

C’est l’histoire de la pub qui s’inspire du cinéma et du cinéma qui s’inspire de la pub. Après le carton de la saga publicitaire «Uncle Drew», Pepsi a décidé d’en porter le héros sur grand écran. Bilan: 15,5 millions de...
Lire la suite

Nano influence : le secret des actions de com’ nouvelle génération

L’innovation utile et positive, c’est possible. Le Coopérathon vous invite à...

Nos Partenaires

Marques, marché et société : quatre catégories de...
L’IA émotionnelle va révolutionner le ciblage...
L’Ecole de la Marque W : un cycle pour redonner...
Visez l’efficacité
2028 : les 5 tendances qui vont marquer la prochaine...
Adoptez le ZBB, comme Unilever
Quelles sont les grandes tendances de la télé du...
Le format long a de l’avenir
Réseaux sociaux : l’arrivée à maturité implique...
Non, l’intelligence artificielle seule ne peut pas...
Comment les marques peuvent-elles gagner la bataille de...
Coopérathon : la plus grande compétition...

Les rubriques Entreprises innovantes

L’entrepreneur breton n’est pas prêt à renoncer à son cher projet de mobilité électrique : puisque la Mairie de Paris boude son initiative, il se rapproche du géant chinois Alibaba...
Evolution du parcours d’achat, assistants conversationnels, avènement du discount… David Mingeon Directeur Général d’Havas Paris décrypte les grandes tendances du monde du retail...
Les routes abîmées sont un véritable fléau aux États-Unis. Faute de voir les pouvoirs publics s’activer, Domino’s Pizza prend les choses en main et dit stop aux garnitures qui dérapent, aux...
Faut-il passer plus de temps en famille pour gagner plus ? C’est ce que semble révéler une étude américaine menée par un cabinet de conseil en finance. À moins que ça ne soit l’inverse ?
Faith Popcorn, la «Nostradamus du marketing», imagine2028. Mais ne vous y méprenez pas. Elle n’invente rien. Le futur est déjà là. Stressés, lessivés, angoissés à l’idée...
Vous avez peur que les GAFA créent des intelligences artificielles maléfiques? Pas de panique! Selon l’aveu même de Google, elles ne sont pas assez puissantes pour être dangereuses.
Il aura fallu une grave maladie, un voyage au Pérou et une bonne dose de produits hallucinogènes pour que Rodrigo Niño ait LA révélation: dans la vie, il faut connecter les êtres humains. Et...
Empreinte carbone, impact écologique, pollution plastique…. les consommateurs se sentent de plus en plus concernés par ces questions et veulent consommer sans polluer. Pour répondre aux...
C’est l’un des VC les plus puissant de la Valley, Mike Maples, Jr., qui l’affirme. Si vous voulez réussir… laissez un peu pourrir la situation!
La Coupe du Monde rassemble derrière l’écran petits et grands. Problème: les premiers sont particulièrement sensibles aux pubs diffusées pendant la période. Et si vous pensiez que c’était...
Vous n’aimez pas l’école de vos enfants? Faites comme Elon Musk: créez-en une! Le patron de SpaceX réinvente l’éducation à sa sauce. Des élèves triés sur le volet qui travaillent...
Aux Cannes Lions 2018, l’acteur David Schwimmer et l’agence DDB revenaient sur le coup de com’ magistral de Skittles au Superbowl 2018. L’idée? Réaliser une publicité exclusive pour un...
Les grandes marques de sneakers qui sortent des éditions limitées très gamers’ spirit, des personnages et des séries mythiques qui remettent le couvert, des plateformes de co-création...
Long-métrage le plus cher de l’histoire du cinéma finlandais, «The Unknown Soldier» (2017) est devenu un cas d’école: à la place du traditionnel placement produit racoleur, les marques...
Vous ne le savez peut-être pas, mais Macron veut réviser la Constitution. L’occasion pour les associations de se faire entendre. Et pour BenJerry’s de s’imposer comme justicier du climat....
Magique ? Sans budget média, sans même d’agences, les utilisateurs de Tesla sont devenus plus que des clients… de véritables disciples. Quel est le secret de la marque ? Récit....
Yoga du rire, cours de clown ou de stand-up… Les patrons rivalisent d’ingéniosité pour faire rire leurs salariés. Signal d’un profond changement et remise en question des modèles établis:...
La communication interne est de plus en plus fréquemment remise en cause : «Le distinguo entre communication interne et communication externe ne se justifie plus. » Ses contempteurs crient si...
Les intelligences artificielles se perfectionnent et sauront bientôt analyser notre psyché en détectant nos émotions. Des avancées considérables pour le ciblage sont à présager. Doit-on rêver...
Il est temps de reprendre les choses en main. 1/3 des entreprises ont perdu plus de 500000 euros dans leur programme de transformation numérique. Pour tirer les leçons de ces échecs, découvrez...
Le youtubeur et instagrameur Guillaume Ruchon s’est penché sur l’analyse de 10 comptes Instagram pour détecter les techniques des tricheurs qui gonflent audience et engagement. Résultat ?...

Quand Pepsi fait du cinéma, ça rapporte (beaucoup) de cash

Le Top 10 des marques françaises les plus actives sur YouTube

3 codes de la culture hip-hop dont les marques devraient s’inspirer

Nano influence : le secret des actions de com’ nouvelle génération

Nos Partenaires

Marques, marché et société : quatre catégories de...
L’UX, un essentiel dans la stratégie relationnelle
2028 : les 5 tendances qui vont marquer la prochaine...
L’Ecole de la Marque W : un cycle pour redonner...
Qui veut tuer la communication interne ?
Comment les marques peuvent-elles gagner la bataille de...
Influenceurs, où est la confiance ?
Communication déclinée vs intégrée
Pub. digitale : faut-il dépenser autant ?
Le format long a de l’avenir
Non, l’intelligence artificielle seule ne peut pas...
Marque utile : du discours à l’action

Transmettre l'Innovation Business, Communication, Marketing

MEDIA

POUR AVOIR L'ESPRIT, IL FAUT DE LA MATIERE

Toute l'Innovation Business, Com', Mkg

FORMATIONS

IT'S TIME TO CHANGE!

Appréhender le changement, sur-mesure

FICHIERS

KEEP IN TOUCH !

Les bons contacts chez les annonceurs

Meilleure Vente À Vendre Mark Nason Holliday Codes Promotionnels Vraiment Pas Cher 1Px3WckjV
Naturalizer Aibileen Orteil Moc Loafer femmes Paiement Sans Visa D'expédition P0GgFnCD
Inscription à la newsletter.

Plan du site

Nouveaux usages
Tech à suivre
Klein Calvin Irving Sortie 2018 Nouvelle oTRYVMLiRD
Mondes créatifs
Médias mutants
News business

Contacts

Direction Générale - Revue
Béatrice Sutter Vos réactions (19)

J.P.M. il y a 2 jours

Pas grave, puisque "les guerres commerciales sont bonnes et faciles à gagner".

répondre Sandales En Cuir Trask Regina Dates De Sortie À Bas Prix WXzo8
La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

d2 il y a 2 jours

Rappel depuis l'an dernier, GM importe certains modèles Buick depuis la RPC vers les E-U. et pas un modèle exotiques, un bien dans la cible actuelle. En même temps, GM sans la chine, ou VW sans la chine, c'est un pan considérable qui s'efface.

répondre Trouver Une Grande Vente En Ligne Douce Soulsraina Ii parfait jMHptxm
La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Graphisto il y a 2 jours

""Tarifs douaniers : plusieurs industriels américains, dont General Motors, mettent en garde Trump"". C'est devenu une mode? Une espèce de bras de fer entre lecteurs et journalistes? Des journalistes qui persistent à traduire "tariffs" par tarifs douaniers au lieu de taxes douanières? C'est vraiment inquiétant. Pour quelle raison? Les Décodeurs du monde pourraient-ils se pencher sur la question?

répondre Signaler ce contenu comme inapproprié La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Amazing ! il y a 2 jours

Les premiers signes de l'extrême sagacité de la politique d'arrière salle de café du commerce commence à se faire sentir. Cette sortie de GM est destinée à rejeter la faute sur DT si d'aventure elle devait licencier de bons et loyaux électeurs du grand clown. Et quand on en est à invoquer la sécurité nationale pour des histoires de pièces détachées venant d'Allemagne, cela sent la fin de cette clownerie. Le réveil de l'Amérique sera un beau matin cruel...

répondre Signaler ce contenu comme inapproprié La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

komrade il y a 2 jours

Comment est il possible d'avoir des droits de douane sur l'automobile aussi différents entre l'Europe et les usa ? Sur cela, ne peut on donner raison à Trump ?

répondre Signaler ce contenu comme inapproprié La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Lire la suite des réactions (19)

Chercher dans les tags du jour

À Bas Prix Réduction De 100% Garanti Athena Alexander Norisse aEka6mzV
Copyright © euronews 2018